Le yaourt maison autrement

Bienvenue au paradis du yaourt maison !

Les Copains Gourmands s'inspirent du souvenir des délicieux yaourts de Baba Vasilka, la grand-mère Bulgare du Gourmand en Chef. À l'époque, il n'y avait pas d'ingrédients bizarres, ni d'additifs, alors chez nous c'est tout pareil !


Des ferments naturellement bio, des goûts authentiques, du matériel durable, le tout dans une démarche zéro déchet... que du bon pour préparer vos yaourts maison.

À vos cuillères !

Les super héros du yaourt maison

Quand on est un super héros, on sait faire des choses formidables. Alors quand deux super héros décident d'unir leurs super pouvoirs, ça dépote !

Bérengère la Yaourtière et Fernand le Ferment n'ont pas de cape qui flotte au vent, mais ce duo est capable de grandes choses ! (ils ne sauvent pas le monde mais ils font de merveilleux yaourts bulgares).

Fernand le Ferment

Avec sa petite tête sympa, Fernand le Ferment est un ferment lactique bulgare 100% naturel, bio par nature et sans aucun additif pour préparer d'authentiques et délicieux yaourts bulgares à la maison.

(à partir de 1,19€ / sachet)

Je le veux !

Bérengère la Yaourtière

Derrière son tablier de grand-mère, la petite Bérengère est redoutablement efficace ! Cette yaourtière durable, sans plastique et sans électricité permet de confectionner des yaourts bulgares comme il y a 100 ans, et pour les 100 prochaines années. Rien que ça !

(disponible en version parfaite ou reconditionnée).

Je la veux !

Voilà pourquoi nous sommes tous fans du yaourt bulgare !

Le fameux yaourt bulgare, appelé "Kyselo Mlyako" a une texture aérienne et légère et un goût parfaitement équilibré, ni trop acide, ni trop doux. C'est déjà une très bonne raison de l'adorer, mais ce n'est pas tout !

À l'origine, le yaourt bulgare était préparé avec du lait de brebis. C'était le met préféré des montagnards bulgares dont la longévité légendaire a fait l'objet d'études (notamment celles du bulgare Stamen Grigorov, le "père du yaourt"). Merci qui ? Merci les bonnes bactéries !

Le yaourt bulgare, un allié du microbiote.

En France, la dénomination « yaourt » (ou yogourt ou yoghourt) est réservée au lait animal fermenté ensemencé avec les bactéries lactiques dont les noms ressemblent à des formules magiques qu'on aurait apprises à Poudlard : Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus (notre chouchou endémique de la Bulgarie). Et elles sont effectivement magiques car elles transforment le lait en yaourt !

Ces "bonnes" bactéries doivent être présentes à raison d'au moins 10 milliards de bactéries vivantes par gramme de yaourt. Pfiou, ça en fait du monde ! En mangeant des yaourts bulgares, on profite de ses propriétés probiotiques car ses bonnes bactéries enrichissent notre microbiote et limitent la prolifération des micro-organismes nuisibles.

En bref, c'est bon et c'est bon !

Je veux faire mes yaourts maison !